Quel est le plus efficace moyen de contraception

Le préservatif

Le plus efficace des moyens de contraception est le préservatif. Il protège à la fois des maladies sexuellement transmissibles mais aussi du risque de tomber enceinte. Bien qu’il soit très fiable, il possède malgré tout ses défauts puisque beaucoup s’en lassent vite dans la mesure où le simple fait de l’attraper, de l’ouvrir et de le mettre, prend un certain temps qui peut freiner le désir sexuel. Bien sur, vous pouvez toujours faire ça dans l’action pour maintenir le désir et même créer encore plus de plaisir, que la femme le mette à son conjoint, avec les mains ou avec la bouche, toujours en faisant attention à ne pas le faire craquer. Un préservatif qui craque pendant la pénétration ou en sortant représente déjà un risque de tomber enceinte ou de transmettre une maladie. Il en existe pour les femmes, des modèles classiques pour hommes, d’autres adaptés à la taille du sexe de l’homme ou encore avec des lubrifiants à différents parfums pour varier les sensations et s’offrir un extra de temps en temps.

La pilule

Preservatif
La pilule contraceptive ne protège pas des maladies, mais elle représente le moyen le plus sûr pour éviter de tomber enceinte. Fini le préservatif pour connaître des sensations plus intenses, peau contre peau, sexe contre sexe, sans que le latex ne nuise au plaisir de l’amour. Il faut en revanche être sûr de sa santé et de celle de son partenaire. La pilule contraceptive présente en revanche quelques inconvénients qui bloquent souvent les jeunes femmes et les adolescentes qui ont peur que ça les fasse grossir. En plus, les jeunes femmes doivent penser à la prendre chaque fois à la même heure, tous les jours, et un oubli pourrait entraîner le risque de grossesse. La variante de la pilule, dans des cas exceptionnels et d’urgence, est la pilule du lendemain. Il faut la prendre après un rapport non protégé ou en cas d’accident, comme un préservatif qui craque pendant l’acte sexuel, et encore, elle n’est pas totalement sûre. Plus une femme attend avant de la prendre, moins elle fera d’effet. Pour que l’efficacité soit maximale, il est conseillé de la prendre deux heures avant le rapport. Elle est disponible en pharmacie et gratuite pour les mineures. Après 72h pour la pilule au lévonorgestrel et 120h pour celle à l’ulipristal acétate, elle n’est plus efficace.

Le stérilet

Enfin, il y a le stérilet pour les dames, ou DIU (dispositif intra-utérin) qui est donc placé dans l’utérus pour éviter de tomber enceinte puisque le cuivre qui le compose rend les spermatozoïdes inactifs. La durée d’utilisation est très longue puisque le stérilet dure entre quatre et dix ans. Il en existe deux sortes : un en cuivre et un hormonal. Et ça n’affecte en rien le clitoris. Vous continuerez toute de même à avoir du plaisir sans être gênée par le condom.

Les autres

Il y a également d’autres moyens de contraception comme les spermicides qui détruisent les spermatozoïdes et qui existent en gel ou sous forme d’ovules ; le patch contraceptif qui contient des hormones pour un résultat semblable à celui de la pilule et qui se colle sur la peau, un par semaine pendant trois semaines, et la quatrième semaine il n’est pas nécessaire. Il n’est pas totalement fiable, mais c’est davantage à cause du fait de ne pas savoir le placer correctement ; le diaphragme, qui, placé dans le vagin, empêche les spermatozoïdes d’entrer dans l’utérus. Il a les mêmes caractéristiques que la cape cervicale et doit être utilisé à chaque rapport ; l’implant qui possède les caractéristiques de la pilule mais qui est placé sous la peau du bras. L’avantage est qu’il a une durée de vie de trois (sauf cas exceptionnel) ; enfin, vous pouvez choisir, uniquement si vous êtes majeure, la stérilisation comme moyen de contraception. Il peut arriver qu’elle ne soit pas fiable à 100%, mais elle doit être considérée comme une décision définitive.